Qualité et compétence, des éléments essentiels dans la pose des céramiques | de Diana Farberov

Engagée depuis une vingtaine d’années dans le monde de la céramique dont elle a une connaissance approfondie, Chris Woelfel vit en Arizona et travaille pour Artcraft Granite, Marble & Tile Company et le studio J.G. Woelfel & Associates. Elle collabore régulièrement avec TileLetter Magazine et participe depuis des années aux Salons de matériaux destinés au revêtement de surface. Elle est experte en techniques de pose et innovation de produits, connaissances applicables à un public international.

Downtown Phoenix, Monroe Street Office

Sur quels points les concepteurs et les architectes s’interrogent-ils le plus souvent en Amérique du Nord au sujet de la pose ?

Chez Artcraft, une des questions que nous posent le plus souvent les architectes et les designers est « Pourquoi l’installation de céramique coûte-t-elle si cher ? » Généralement, je réponds en expliquant que pour installer correctement une surface céramique, conformément aux normes techniques, et satisfaire aux exigences d’esthétique et de durabilité prévues, elle doit être effectuée dans les règles de l’art par des carreleurs expérimentés, ayant suivi une formation et munis d’attestation professionnelle. Malheureusement, de nombreux architectes et designers ne comprennent pas les exigences techniques du produit et de son installation. Nombreux sont les projets dans lesquels ils ne tiennent pas compte des aspects techniques liés à la pose du carrelage ni de l'expérience nécessaire pour préparer correctement la sous-couche, choisir les bons produits selon les matériaux qui doivent être installés et adopter la bonne méthode de pose.

Le studio J.G. Woelfel and Associates est souvent appelé à fournir des services de consultation, à titre d'expert en la matière, en cas de différends relatifs à des problèmes de pose. Trop souvent, nous devons enquêter sur des défauts d'installation de surfaces parce que les entreprises de construction, les architectes, les concepteurs et même les distributeurs n'ont pas fait appel à un installateur expérimenté et qualifié. C'est vraiment frustrant pour moi de voir de magnifiques carreaux de céramique mal posés et d'être chargée par les propriétaires d’enquêter sur les motifs du piètre résultat. Les consommateurs s’en remettent aux professionnels à qui ils confient leurs projets, ils veulent et attendent un travail bien fait, après tout, ils ont payé pour un produit de qualité. Cependant, leur distributeur, concepteur, architecte ou entreprise de construction ne prévoyant pas la présence d'un carreleur hautement qualifié et certifié, n'a pas pu les contenter.

À votre avis, qu’est-ce qui rend les carreaux de céramique italiens si attrayants sur le marché ?

Mon ami Donato Grosser a toujours dit que l'aspect le plus fascinant de la céramique, ce qui la rend plus attrayante sur le marché, c'est qu'il s’agit d’un produit à la mode. De plus, aux États-Unis, en choisissant la céramique en tant que produit tendance, les consommateurs s’attendent à ce qu'elle soit fabriquée et installée à la perfection. Si ce n'est pas le cas, le consommateur ne sera pas entièrement satisfait.

 

Que peuvent faire les entreprises de céramique italiennes pour gagner de nouvelles parts du marché américain ?

Les consommateurs qui apprécient la qualité la rechercheront toujours dans ce qu'ils achètent. Il en va de même pour le carrelage : de belles surfaces céramiques suscitent chez le spectateur l’envie de les appliquer durablement à son espace de vie. Les fabricants doivent donc collaborer avec des installateurs qualifiés s'ils veulent vendre plus de produits en Amérique du Nord. Ensuite, ils doivent diffuser dans les magazines spécialisés, à la télévision, sur les réseaux sociaux, les images des meilleurs projets réalisés, voire travailler côte à côte avec les détaillants, dont le rôle est fondamental pour renforcer l'importance d'une pose de qualité. Il faut mettre en évidence le travail des maîtres carreleurs et leurs noms doivent figurer dans la liste de ceux qui ont collaboré à tel ou tel projet, comme c'est le cas pour l'architecte ou l'entreprise de construction. Cette reconnaissance de leur professionnalisme et de leur compétence donne un sens et une valeur à ce travail.

 

Parmi les produits céramiques de dernière génération, lesquels trouvez-vous les plus innovants ?

C'est toujours très stimulant pour moi de voir la céramique utilisée de manière innovante dans un projet. Quand les architectes et les designers se tournent vers la céramique pour satisfaire aux exigences du design, pour créer des logements ou des espaces publics plus confortables, fonctionnels et esthétiquement originaux, quand ils savent combiner les matériaux et les éléments imprévus, je trouve cela vraiment passionnant. Et quand je vois que les carreaux sont impeccablement posés, je reste bouche bée !

 

Pouvez-vous nous parler des projets sur lesquels vous travaillez actuellement ?

Notre économie a vraiment repris vigueur au cours des deux dernières années. La pose de carreaux de qualité est très demandée, ce qui se traduit pour nous, chez Artcraft, par un programme intense.  Qu’il s’agisse d’un spa en mosaïques de verre et en grès cérame grand format dans un centre de tourisme réaménagé ou de dizaines de dalles minces de céramique installées dans les douches d'un hôpital en rénovation, nous avons eu toute une série de projets stimulants et enrichissants.

La croissance économique signifie aussi qu'il y a plus de dépenses discrétionnaires dans notre économie, ce qui est toujours positif pour ceux d'entre nous qui participent à des projets prévoyant une finition de qualité. Lorsque l'économie est forte, les propriétaires sont plus enclins à élargir les projets et à permettre aux concepteurs et aux architectes d'inclure des produits céramiques haut de gamme. Et chez Artcraft, nous sommes prêts à les installer d'une manière techniquement parfaite pour qu'ils durent longtemps !

Chris Woelfel est directrice commerciale chez Artcraft Granite, Marble and Tile Company (www.artcraftgmt.com) ainsi que chez J.G. Woelfel & Associates (www.jgwoelfel.com) à Mesa, Arizona. Elle est entrée dans le monde de la céramique il y a plus de vingt ans en épousant James Woelfel, président du comité technique de la NTCA (National Tile Contractors Association). Elle avait précédemment occupé des postes de haut niveau dans la communication en dehors de l’industrie céramique.
Également journaliste primée à la télévision, elle collabore au magazine TileLetter.

 

Janvier 2019