Les critères techniques pour choisir la céramique | de Livio Salvadori

Le choix correct de la céramique à utiliser passe également par des critères techniques précis, auxquels nous pourrons associer d’autres critères esthétiques. L’ordre des deux phases peut être inversé (esthétique d’abord, technique ensuite), pourvu que les performances (mécaniques, chimiques et hygrothermiques) du matériau sélectionné puissent satisfaire aux exigences des niveaux de contrainte correspondants.

Si, par exemple, on a prévu des contraintes mécaniques de surface élevées pour une pièce, les carreaux choisis devront présenter des caractéristiques mécaniques de surface élevées, indépendamment du format, de la couleur, de la finition et du décor.

Il ne suffit donc pas de choisir des produits de bonne qualité et conformes aux exigences de la norme de référence, il faut que ces produits répondent aux exigences techniques spécifiques de chaque pièce. Il en va de même pour les matériaux qui composent les autres couches du carrelage (en particulier le mortier ou la colle), ainsi que pour la meilleure solution conceptuelle à adopter.

Quelques exemples peuvent être utiles pour mieux faire comprendre le concept.

Pour les travaux à l'extérieur, il est conseillé de choisir des dalles céramiques ayant une résistance au gel déclarée et certifiée.

Pour le revêtement de sol d'une installation industrielle, le choix doit s'orienter vers des matériaux céramiques à support compact, capables de garantir des caractéristiques mécaniques élevées, et présentant éventuellement une épaisseur majorée afin d'assurer une charge de rupture plus élevée. Les carreaux doivent également être très résistants à l'abrasion et aux attaques chimiques (y compris les acides et les bases) et leur surface dure et compacte afin de limiter la pénétration de la saleté et de faciliter le nettoyage et la désinfection. Dans les zones où le risque de glissement est élevé, il faut prévoir des carreaux à surface antidérapante (rugueuse ou à reliefs).

Pour les sols de lieux publics à forte circulation, il convient de choisir des produits présentant les plus hauts niveaux de dureté, de résistance à l'abrasion, aux taches et aux attaques chimiques, et faciles à nettoyer. Dans les lieux avec accès direct de l'extérieur, il faut également être prudent lors de l'utilisation de carreaux dont la finition émaillée lustrée pourrait se rayer ou s’opacifier prématurément à cause de la forte présence de saleté abrasive apportée par les chaussures des visiteurs.

Il en va de même pour la zone d'entrée d'une maison avec accès direct de l'extérieur (jardin, cour, rue, etc.), ainsi que, comme nous l'avons déjà souligné, pour la cuisine, où les carreaux de sol – de même que le revêtement mural – doivent présenter des caractéristiques mécaniques, chimiques et superficielles élevées.