Coronavirus. Les initiatives des entreprises italiennes pour la protection des travailleurs

Les initiatives des entreprises céramiques italiennes pour la protection des travailleurs. Confindustria Ceramica fait un don de 200 000 euros à la Fondazione Ospedale de Sassuolo et aux hôpitaux de la province de Reggio Emilia pour l'urgence sanitaire.

Conformément aux décisions prises dans le décret du président du conseil des ministres des 8 et 11 mars et notamment au protocole signé le samedi 14 mars entre le gouvernement, les syndicats et Confindustria, l'industrie céramique italienne déploie tous ses efforts d’organisation pour mettre en œuvre des mesures préventives de protection des travailleurs. Le but est de concilier les priorités sanitaires avec la poursuite des activités de transport et de production.

Il est indispensable que les entreprises céramiques italiennes puissent, selon des stratégies et des choix spécifiques, poursuivre leurs activités afin de ne pas anéantir tous les investissements et les efforts fournis au fil des ans, dans une phase économique particulièrement complexe sur les marchés.

Dès la création de la première zone rouge, les entreprises de céramique, en dialogue constant avec les syndicats, ont organisé des postes de travail et des zones de restauration garantissant le respect des distances légales ; le ‘travail agile’ croissant atteint 30 % dans les zones de bureau avec des pics de 50 % ; le recours aux vacances pour les besoins familiaux a été facilité ; les cours de formation ont été suspendus et une méthode différente a été prévue pour les réunions d'entreprise et les déplacements qui ne peuvent pas être reportés. Une large diffusion de l'information sur les dispositions législatives a été mise en œuvre et des dispositifs de protection ont été, le cas échéant, distribués. Une désinfection plus fréquente des environnements a également été mise en place.

Le système de transport de marchandises représente un maillon essentiel qui doit continuer à fonctionner. Pour protéger les chauffeurs et le personnel des transports, les entreprises céramiques ont adopté des mesures de confinement – nouvelles procédures d'entrée, de transit et de sortie sur des itinéraires spécifiques et dans des délais prédéfinis – de manière à maintenir une distance de sécurité entre les personnes, quelle que soit la situation.

Un autre aspect fondamental, pour un secteur qui exporte 85% de sa production, est que les frontières entre les États restent ouvertes. Confindustria a demandé à l'UE des règles claires et simples – qu’elle est en train de définir – valables pour tous les États membres, pour gérer les échanges en toute sécurité.

Le gouvernement est intervenu rapidement pour prévoir les amortisseurs sociaux nécessaires pour soutenir le revenu des travailleurs et fournir un soutien aux entreprises par rapport à des facteurs essentiels tels que la liquidité.

Cette attention aux personnes et au territoire a amené le Conseil général de Confindustria Ceramica à décider de donner 200 000 euros à la Fondazione Ospedale de Sassuolo et, par l'intermédiaire de l'AUSL (unité sanitaire locale), aux hôpitaux de la province de Reggio Emilia pour acheter des lits pour les soins intensifs, dans le but d'aider notre extraordinaire système de santé à gérer l'urgence COVID-19.

 

Le 19 mars 2020