des dernières collections de carrelages | de Andrea Serri

Cette année aussi, la passerelle du Cersaie accueille le défilé des collections céramiques du monde entier et, encore une fois, le made in Italy se taille la part du lion, offrant un panorama de créativité et de technologie qui ne cesse d’étonner un marché pourtant habitué à la qualité extraordinaire de l’offre des maisons italiennes. Une offre qui associe deux genres de recherche – la recherche technologique et celle de la récupération des techniques artisanales les plus anciennes et les plus traditionnelles – les fait dialoguer entre elles et les rend parfaitement complémentaires.

Les propositions sont innombrables et confirment la capacité de la céramique de refléter non seulement l'évolution des styles et des modes, mais également les transformations de la société, dont elle enregistre habilement les dynamiques et les mélanges culturels, les éléments de la tradition et les perspectives d’avant-garde.

Des lignes directrices émergent de ce panorama très varié et vont composer la carte des tendances 2016.

Dans la rubrique vintage et nostalgie, nous trouvons des propositions intéressantes dans les décors et dans les formats : le cadre Art nouveau, où s’égrènent de nombreuses collections, est enrichi par le noir et l’or déclinés dans des réchampissages qui, souvent, s’inspirent de l’univers textile et de ses trames les plus raffinées. Il propose l’atmosphère des damas et des brocarts, les enveloppant souvent dans une patine de vécu qui offre la suggestion du souvenir, des tapisseries et des papiers peints usés par le temps. Naturellement, les géométries les plus typiques de l’Art déco ne sauraient manquer, avec des décors mais également des reliefs design fascinants qui animent des surfaces tridimensionnelles avec des effets sculpturaux vibrants et des jeux de clairs-obscurs créés par les reliefs en surface. Des géométries déstructurées créent des effets décomposés qui sont en réalité guidés par une modularité rigoureuse. L’attention est attirée aussi par certains schémas qui évoquent l’art abstrait, avec des lignes fines, comme tracées au crayon, qui créent des maillages de signes apparemment casuels, très évocateurs.

Les formes de la tradition, comme les hexagones et les briquettes, gagnent du terrain, tandis que le patrimoine artistique des cementine (carreaux de sol en ciment) renaît dans des collections respectueuses du passé, des couleurs et des décors, qui gardent au fond d’elles la valeur du fait main et de l’artisanat le plus précieux.

Luce est une rubrique importante dans les collections. Le devoir d’éclairer n’est pas réservé seulement à l’or : les matériaux iridescents mélangés dans les pâtes ont leur place aussi car ils créent sur les surfaces des effets de lumière particuliers, qui changent souvent de couleur selon le point d’où on les observe. Les métaux en général, du cuivre au fer, de l’argent au bronze, jouent un rôle significatif dans les collections, qu’elles soient d’inspiration classique ou typiques de ce style urbain qui propose encore des idées originales dans le panorama des tendances. Le goût garage – avec sa rouille et son aspect mouillé, son cottocemento aux nuances plus intenses, ses bois mélangés aux tôles – n’a pas de temps d’arrêt, tout comme l’imitation bois. Si celle-ci semble avoir pris peut-être une vitesse de croisière, elle ne s’arrête pas pour autant à l’expérimentation et se lance dans une seconde phase, faite de bois vécus, marqués par le temps, récupérés et juxtaposés de manière apparemment casuelle. Magie des pâtes et des technologies numériques qui permettent de reproduire l’aspect et surtout l’émotion et la vie du bois d’antan.

Du côté décor, les produits que nous pouvons classer dans la catégorie homme occupent un bel espace : les tissus masculins inspirent des collections qui évoquent le pied-de-poule, le prince de Galles et le tweed, pour arriver aux géométries du regimetal et du tartan. Quant aux couleurs, elles offrent une profusion de nuances interprétées avec style, du gris à l’anthracite, des bleus les plus différents au café et au tabac. Cette rubrique réserve une attention particulière également au monde de l'automobile et des moteurs, avec des lignes inspirées des intérieurs précieux en ronce et en cuir.