Au-delà de la mode vers le sur mesure | de Donatella Bollani

Il est vrai qu’au Cersaie on s’attend à voir les nouveautés et on n’est jamais déçu. Les entreprises du Salon International de la Céramique pour l’Architecture et des Ameublements pour salles de bains ont conçu et réalisé de nombreux produits pour satisfaire à un marché de plus en plus international et spécialisé.

Il est également vrai qu’on peut, comme toujours, parler de tendances dans le domaine des surfaces céramiques, qu’il s’agisse de modes déjà connues et qui trouvent l’énergie pour des propositions inédites, ou de nouveautés qui, dans certains cas, deviendront les tendances des prochaines années.

Cette recherche permanente, esthétique et technologique, constitue le vaste domaine que les nombreuses entreprises italiennes qui exposent connaissent par expérience, ce qui souvent leur permet de se démarquer clairement de la concurrence internationale.

Les nombreux acheteurs, carreleurs et concepteurs connaissent bien les caractéristiques techniques et les performances des grandes dalles aux épaisseurs réduites, mais ce qu’on apprend à Bologne, chaque année, c’est la manière de réinterpréter les grands formats en leur donnant un nouveau sens, qui se combine avec les modèles actuels de l’architecture.

On connaît aussi la tendance à créer, au-delà des gammes grands formats, une série de sous-formats (petits ou très petits, précieux et offrant des géométries et des finitions surprenantes), qui complète les nouvelles collections et donnent lieu à de nombreuses réinterprétations inédites du concept, y compris des produits figurant dans le catalogue.

La voie du changement que les entreprises du secteur de la céramique ont empruntée ces dernières années, innovant le cycle complet de production et modifiant l’approche de la fabrication afin de flexibiliser tout le processus, témoigne de la nécessité d’être en compétition dans des contextes instables et de consolider sa présence dans le secteur de l’architecture commerciale. Cette nouvelle manière de contrôler les marchés se retrouve dans les produits exposés au Salon, y compris dans les grands formats proposés, dédiés à des surfaces de plus en plus étendues, dedans et dehors, et d’enveloppes architecturales, mais présentés également comme éléments de mobilier, plans de travail et accessoires. Et pour conquérir un marché plus vaste, il faut soutenir la connaissance de la céramique en tant que matériau durable, beau et hygiénique, et expérimenter de nouveaux usages.

 

GÉOMÉTRIES ET GRAPHISMES

 

1. Play d’ABK est un projet qui retrouve l’âme enjouée et décorative de la céramique. Le carré 20x20 cm est le grand protagoniste de cette collection, avec ses motifs, ses couleurs et ses graphismes inspirés des faïences et des cementine traditionnelles se combinent avec les principales collections du catalogue.

2. Lancement de la version multicolore WORN Remake d’Ariana, qui met toutes les nuances de la gamme dans un système, créant un effet patchwork très moderne. Le format Rombo 30 accroît la vocation décorative du projet, brisant l’orthogonalité traditionnelle avec des schémas de pose insolites, à réaliser également, via le Mix & Style, avec les autres matières du catalogue.

3. La collection Cava de Vallelunga a puisé son inspiration dans les carrières italienne. Cava propose des dalles de 60×120 cm qui soulignent les effets magnifiques des veines avec des décorations et des mosaïques étudiées pour rehausser les intérieurs. Du dessin géométrique de Domum au fabuleux mélange de couleurs de Basket, le mouvement des veines rythme et embellit les surfaces.

 

COULAGE DE COULEUR

1. Les dalles céramiques Laminam grand format (1620x3240 mm, différentes épaisseurs) sont disponibles dans une vaste gamme de finitions qui s’est enrichie de la dernière, et surprenante, collection FluidoSolido avec sa couleur vive, fluide, en mouvement. Les nouvelles surfaces céramiques sont obtenues par l’expansion contrôlée de coulages de pigments.

2. LaFaenza s’'inspire de la nature pour réaliser six surfaces de marbre ayant le blanc pour dénominateur commun. Parmi celles-ci, le Calacatta Macchia Vecchia traversé par de profondes traînées d’or, proposé dans le nouveau format 90×180 cm et dans le classique 90×90 cm, avec deux versions de surface : naturelle non homogène ou polie brillante.

3. La collection Paintboard di Tonalite propose une gamme de couleurs extrêmement intenses et brillantes sur une surface présentant des lignes horizontales irrégulières qui font penser à de vieilles planches laquées. La couleur et la lumière jouent avec les reliefs de la surface, créant un effet de mouvement et de profondeur. Format 10×40 cm.

MATÉRIAUX NATURELS ET CONTREPOINTS DÉCORATIFS

 

1. Marvel Edge est le nouveau projet d’Atlas Concorde en grès cérame, pour sols et murs coordonnés, qui s’inspire d’une sélection de marbres précieux. La perfection graphique est mise en valeur par le poli miroir et la profondeur de l’imitation marbre est accrue dans les grands formats. Cette proposition de revêtement décoratif (photo) apporte un contrepoint au naturel des dalles pour compléter l’effet de la gamme.

2. Parmi les dernières propositions de Cotto d’Este – avec les nouvelles épaisseurs de Kerlite – la collection Pietra d’Iseo s’inspire de la pierre lombarde Ceppo di Grè. Dotée de technologie antibactérienne Protect, fruit du partenariat avec Microban®, cette finition au dessin irrégulier et aux innombrables tonalités de gris a été conçue pour réaliser de vastes surfaces, même extérieures.

3. Loft, la nouvelle collection signée Italgraniti souligne la valeur des surfaces en bois que la nature et le temps ont transformées. Le projet traduit fidèlement l’aspect vintage du bois de récupération et crée des associations intéressantes avec plusieurs gammes du catalogue.

4. Bio Select de Lea Ceramiche naît de l’idée de reproduire sur la surface céramique les traces et la chaleur des parquets, combinant les lames, en grand format développé tout en longueur, avec un système décoratif très riche. Les coupes des modules avec plusieurs combinaisons de pose à section géométrique confirment la vaste polyvalence de la conception.

5. Inspirée de l’imaginaire des terres celtes, la nouvelle collection Dotcom de Viva est née des anciennes pierres calcaires du nord de l’Europe, qui présentent une consistance sableuse et farineuse. Le décor Ruled, dessin tridimensionnel à la régularité géométrique fascinante, et la mosaïque Random, obtenue en disposant les tesselles selon un processus créatif casuel, permettent de réaliser des compositions originales.

6. La collection Portoro, de la gamme Preziosi (AVA), est adaptée aux réalisations élégantes et prestigieuses et exprime en céramique une variété inestimable de marbre qui existe dans la nature et qui offre un aspect décoratif. Disponible jusqu’au format 320×160 cm, avec 6 ou 10 mm d’épaisseur et une finition lappato rectifiée, Portoro est une collection de grande valeur esthétique qui offre des hautes performances technologiques.

 

ARGILES ET MÉTAUX

1. Fincibec Group a créé Over, une marque spécialisée dans les grands formats (160x320 et 120x260 cm). Les matériaux de la conceptualité contemporaine ont inspiré Titan, une vaste gamme de surfaces pour des solutions à base de métaux ou de ciment.

2. La collection Costruire de Serenissima a travaillé sur la texture matiérique et les contrastes chromatiques d’argiles et de métaux ainsi que sur le moelleux typique du béton à peine coulé. Le charme des oxydations métalliques est à la base de cette proposition innovante.

3. Oxidart est la collection en grès cérame de Ceramica Sant'Agostino qui imite les dalles de tôle oxydée, obtenues en exposant pendant longtemps des feuilles de métal à l’air libre dans des différentes conditions atmosphériques et de lumière, selon les heures et les saisons.

 

FRAGMENTS ET SIGNES DU TEMPS

1. De petits fragments de matière et de couleur dessinent la texture stylisée, avec des géométries irrégulières à mi-chemin entre le battuto vénitien et les motifs du Memphis Style. Avec l’approche expérimentale habituelle de Casamood, Artwork étudie l’inspiration originale pour la décomposer et la réorganiser, transformant un ancien art traditionnel en une nouvelle stratégie de composition.

2. C’est toujours Venise, et ses sols en Battuto, qui inspire River de Flaviker. Cette relecture originale combine l’homogénéité des surfaces avec la beauté du fragment, sans dissimuler les signes de l’usure subie au cours des siècles. La gamme propose des micro cailloux et des sous-multiples de formats pour permettre de travailler le soin du détail en toute liberté.

3. La collection I Cocci de Fioranese s’'inspire du sol d’une vieille chaumière romagnole du début du XXe siècle : le carrelage englobait des morceaux de matériaux de récupération et le ciment était utilisé comme liant. Dans I Cocci, la granulométrie varie selon la grandeur des morceaux obtenus à partir d’un ancien marbre reconstitué et d’une terre cuite blanche. Le fond reprend le graphisme en gravillon qui figure dans le décor.

 

CHAÎNES ET TRAMES

1. Dans la collection Denim d’Appiani (marque qui est, depuis cette année, sous la direction artistique de FUD, la division de Lombardini22 pour l’image de la marque et la communication) l’essence du fil de jean est retravaillée avec trois décors en mosaïque céramique (Striato, Ondulato, Sfilato). Pour les mouvements et les couleurs, le changement concerne les inclinaisons, le rapport entre la trame et la chaîne et la régularité des rayures et des entrelacements.

2. La collection Incipit de Valentino by Ceramiche Piemme recrée l’élégance des confections textiles à travers des trames inédites et des mélanges de textures : grâce à des émaux particuliers et à la décoration numérique très précise de dernière génération, la surface céramique reproduit la trame délicate du lin, les soieries arabesques et même les mailles métalliques des étoffes modernes. Une véritable collection-mode pour décorer toutes les pièces.

3. Maiolicata d'Ornamenta est une pierre de lave, de couleur grise, traitée esthétiquement en appliquant des poudres de grenaille colorées qui vont former des texturisations sur la surface compacte. La fusion de la matière à température très élevée crée une surface hautement résistante destinée aux sols et aux murs.

 

GRANDES SURFACES CONTINUES

1. Casalgrande Padana enrichit de nouvelles finitions et couleurs la collection de grands formats Kontinua – inspirée des matériaux naturels (photo : la Pietra del Cardoso). L’épaisseur de 6,5 mm combinée avec les grands formats (120x120, 120x240 cm) élargit le concept de revêtement, permettant d’expérimenter une continuité visuelle entre les différents espaces et de nouvelles solutions intégrées pour sols et murs, façades ventilées et ameublement sur mesure.

2. Grande 2018 de Marazzi est encore plus grande : des surfaces changeantes aspect métal, des pierres et des marbres rares satinés et brillants, des couleurs pleines, dans les nouveaux formats 160x320 cm rectifiés 6 mm d’épaisseur et 162x324 cm 12 mm d’épaisseur, permettent de créer des effets de continuité et discontinuité visuelle pour de vastes surfaces horizontales ou verticales, des éléments de mobilier, des plans de travail et des façades entières.

3. Plain est la nouvelle proposition de Refin pour les maxi formats : les dalles de 120x280 cm 6 mm d’épaisseur, qui offrent de nombreuses possibilités de personnalisation, sont proposées en combinaison avec les nouvelles collections, dans plusieurs variantes matiériques, ainsi qu’avec des finitions figurant déjà dans le catalogue, comme Master Plan (PlainMold et Block).

 

 

Octobre 2018